Mercredi 20 mai 3 20 /05 /Mai 17:34

Après cette soirée plutôt mitigée au Moon City, nous avions besoin de retrouver ce sentiment de bien-être que nous éprouvons à l’Hyppocampe. Nous nous décidons donc pour un mercredi soir. D’une part parce qu’il s’agit d’une soirée réservée aux couples et d’autre part parce que nous évitons ainsi l’affluence du samedi soir. Enfin, dans nos souvenirs, la moyenne d’âge était plus jeune le mercredi.

 

Dès le matin, au réveil, l’excitation est présente. Je suis tellement impatiente ! La journée me paraît interminable…Jusqu’à ce que je reçoive un mail de Mick. A sa lecture, je suis plutôt amusée. Je trouve son idée brillante mais appréhende légèrement, Tout simplement car je sais pourquoi il a voulu lancer ce petit jeu : Pour que nous soyons un peu plus ouvert au dialogue avec les autres couples. Même si ce n est pas notre priorité dans ce genre de soirée car nous ne cherchons pas à nous faire des amis ou même des relations qui durent mais juste des rencontre éphémères. Il est vrai que nous restons souvent tous les deux et que nous avons du mal (et surtout moi) à faire connaissance, discuter ou même tout simplement partager un verre.

 Le concept est simple : Mick me propose d’écrire sur des post-It des sortes de gages que nous devrons accomplir durant la soirée. Entre nous, avec d’autres couples, dans différents endroits. Tout ce qui nous passe par la tête. Nous tirerons ensuite trois gages chacun. Le risque est donc de tomber sur ses propres gages. Je suis emballée par l’idée et lui répond donc que je me mets immédiatement au travail.

 

Au début, la tâche s’avère beaucoup plus compliquée que je n’aurais pu l’imaginer…Je n’arrive pas à trouver d’idées…Puis petit à petit, elles fusent dans ma tête et je finis par avoir 8 post-It soigneusement rangés dans mon sac. Lui a trouvé 10 gages pour notre soirée, ce qui nous en fait 18.  A raison de 3 gages chacun, nous en aurons encore pour nos prochaines soirées, sans compter ceux que nous ajouterons au fur et mesure de nos idées. Nous nous arrangeons pour écrire sur les mêmes papiers et nous mettons d’accord pour les réunir dans une enveloppe et les tirer au sort ensemble. Avec tout ça, l’après-midi est passée beaucoup plus vite. Le cerveau en ébullition, j’en ai oublié une partie de mon travail…Trouver des gages, les imaginer…Je suis toute émoustillée lorsque je quitte le bureau.

 

Nous nous retrouvons afin de faire le chemin du retour ensemble. Je brûle d’envie de lui révéler mes idées mais surtout qu’il me donne les siennes…Mais je me retiens pour ne pas lui en faire part. Je ne veux pas gâcher la surprise de l’ouverture de ces petits bouts de papier.

 

De retour à la maison, Mick file sous la douche et j’en profite pour me faire une petite beauté. Je veux être parfaite pour ce soir. Bizarrement, j’attends beaucoup de la soirée et je suis intimement persuadée qu’elle se passera bien et que nous ferons de jolies rencontres.

 

Nous décidons d’aller diner à la crêperie en bas de chez moi et Mick suggère alors de faire notre tirage au sort là-bas, durant le repas. L’idée me séduit. Nous réunissons nos morceaux de papier dans une enveloppe et descendons.

 

Nous sommes, comme à l’accoutumée, chaleureusement accueilli par le propriétaire du restaurant. Il faut dire que nous sommes maintenant connus et aimons beaucoup cet endroit. Nous y allons quasiment avant chaque sortie à l’Hyppocampe.

Nous commençons par commander une bouteille de cidre puis des galettes salées. En attendant les plats, le verdict approche. Je sors l’enveloppe. Nous mélangeons efficacement les post-It et commençons le tirage au sort. A ce moment-là, nous ne nous soucions pas de ce qui se passe autour de nous et même si cela peut paraître bizarre aux yeux de certains clients, cela nous importe peu.

 

Je tire la première…et tombe sur un de mes papiers « Faire l’amour très bruyamment ». Nous rions alors car je ne suis pas d’un naturel très discret et ce gage n’en est donc pas un en réalité pour moi…Il était plutôt destiné à Mick mais c’est le jeu !

C’est à son tour de prendre son premier papier «Tu devras avoir les mains baladeuses avec ta voisine de droite dans le jacuzzi ». De nouveau une de mes idées.

Deuxième gage. Je tombe sur « Faire une gâterie à ton partenaire dans le hammam » et Mick sur « Ton partenaire te désignera la personne de son choix dans le club et tu auras jusqu’à la fin de la soirée pour la toucher ». Deux gages sortis tout droit de mon imagination. Encore une fois, j’ai eu la main heureuse. Mon gage est un jeu d’enfant !

Troisième gage. Enfin l’écriture de Mick « Tu devras te frotter sensuellement à une autre personne que ton partenaire ». Voilà un vrai défi…que j’ai bien l’intention de relever mais ce n’est rien comparé à celui que Mick choisit « Tu devras faire une lap-dance à ton partenaire dans la salle du haut et exciter d’autres couples ». Une idée à lui…Il a le sourire mais aurait bien sur préféré que ce soit moi qui tire au sort ce gage.

 

Récapitulons donc ce que nous devons chacun faire au cours de la soirée.

 

Mick :

 

- Devra avoir les mains baladeuses avec sa voisine de droite dans le jacuzzi.

- Devra, avant la fin de la soirée, aller toucher une personne que je lui aurais désignée au préalable.

- Devra me faire une lap-dance dans la salle du haut tout en excitant d’autres couples.

 

Liloo :

 

- Devra faire l’amour très bruyamment.

- Devra faire une fellation à Mick dans le hammam.

- Devra se frotter sensuellement à un autre couple.

 

Les galettes arrivent au moment où nous tentons chacun de mémoriser nos gages car nous n’aurons pas nos petits papiers pendant la soirée ! Mick remarque quand même que le hasard a vraiment bien fait les choses pour moi et que je ne vais pas prendre beaucoup de risque…Je suis d’accord mais n’y peux rien, c’est le hasard !

 

Nous mangeons tranquillement, dans la bonne humeur et faisons durer le plaisir car il est encore tôt et l’Hyppocampe n’est pas encore ouvert. Nous nous demandons comment la patronne sera habillée ce soir. Ou plutôt de quelle couleur car chaque fois, du fard à paupières, en passant par le vernis à ongles et les collants, les couleurs sont toujours coordonnées. Par exemple, lord de notre dernière visite, elle portait un tee-shirt turquoise. Et bien le maquillage et les chaussures étaient raccord !

Mick penche ce soir pour du rose ou du rouge…Nous verrons bien.

Nous sommes très impatients, surtout maintenant que nous avons découvert ce qui nous attend au cours de la soirée…

 

Nous allons vers la voiture aux alentours de 21 heures 15 et arrivons au club vers 21 heures 30, juste pour l’ouverture. Nous trouvons une place très facilement et prenons le temps de savourer notre première cigarette de la journée avant d’entrer.

Nous sonnons. Je ressens toujours à ce moment-là, le petit pincement au cœur d’adrénaline qui mélange appréhension et excitation…Le nouveau barman, qui a du être finalement embauché, nous accueille et nous invite à entrer. Samantha (ne nous souvenant pas de son prénom, c’est ainsi que nous avons baptisé la patronne) est habillée en rouge. Mick a gagné. Une jupe écossaise. Le cérémonial des prénoms : Le mien est gravé dans sa mémoire mais celui de Mick ne veut pas rentrer. Nous réglons, prenons clés et paréos et nous dirigeons dans les vestiaires.

 

Quelques couples s’y trouvent déjà. Ce soir, nous avons le casier n° 49, complètement au bout des vestiaires. Nous nous déshabillons. Je revêts le paréo (moins joli et surtout beaucoup plus court que celui du Moon City) et Mick s’entoure de la grande serviette. Je m’amuse à me peser avant de passer la porte. La soirée vient de démarrer mais quelques couples se trouvent déjà à l’intérieur. Nous nous dirigeons droit vers le hammam.

 

Nous nous douchons et entrons. Un seul couple s’y trouve. La chaleur est suffocante. Moins il y a de monde et plus l’on ressent la chaleur. L’avantage, c’est que nous avons de la place et pouvons chacun, nous allonger.

Ces premières minutes sont toujours précieuses. La pression retombe, le bien-être nous envahit. C’est un véritable bonheur. Il règne un calme absolu à l’intérieur du hammam et la lumière très tamisée contribue à nous détendre.

 

Nous apprécions pleinement ce silence lorsqu’un couple entre et vient s’asseoir à côté de moi. Je me redresse un peu pour leur laisser de la place alors que Mick, allongé sur le banc perpendiculaire, reste allongé. Madame a les cheveux blond platine, très courts. Un joli corps mais les seins refaits. Elle doit avoir une bonne quarantaine d’année. Monsieur, je ne l’ai pas spécialement bien vu et n’ai pas vraiment cherché à le voir non plus !

 

Ils ont l’air très excités. A peine installés, ils s’embrassent à pleine bouche et Monsieur saisit la poitrine de Madame afin de lui titiller les tétons avec sa langue. Au début, je ne regardais pas. J’avais seulement le son. Madame, plutôt bruyante, gémissait comme si son homme était entrain de lui délivrer un cunnilingus ou bien même de lui faire l’amour ! Plus ça allait, plus elle gémissait ! Curieuse, j’ai alors tourné la tête et me suis aperçue qu’en réalité Monsieur ne faisait que lui titiller les tétons. Jamais ce genre de caresses ne m’a fait jouir comme ça !!

Puis, Madame entreprend une fellation. Et là, c’est un festival de bruitage…A plusieurs reprises, nous pensons qu’elle est entrain de s’étouffer…Des bruits de succion, d’aspiration, de déglutissement…C’est vraiment incroyable et ça n’a rien d’érotique. Nous préférons sortir. Sous la douche, nous rigolons de ce que nous venons de voir mais surtout d’entendre ! Cette femme a peut-être voulu imiter les scènes de film porno. Peut-être son homme aime-t-il qu’elle fasse beaucoup de bruit ? Quoi qu’il en soit, nous voyons les couples sortir un par un du hammam. Certains amusés, d’autres désemparés, d’autres encore vraiment agacés.

 

Nous allons nous rafraîchir un peu sous la douche puis nous dirigeons vers le bar pour aller boire un verre. Ne perdant pas de vue notre objectif de réussir nos gages, nous décidons de commander une demi-bouteille de champagne. Cela nous permettra de nous désinhiber un peu. Même si concrètement, nous n’avons pas besoin d’alcool pour nous amuser. Mais cela fait longtemps et nous fait plaisir.

 

Nos coupes à la main, nous allons sur les banquettes. Seuls quelques couples éparses s’y trouvent.

Toujours Zéro-Zéro. Aucun de nous n’a encore réalisé de gages. C’est le début de la soirée, nous ne nous mettons donc pas trop la pression et apprécions en duo nos fines bulles de champagne.

C’est alors que nous assistons à une véritable « séance de chasse ».

 

Un couple plutôt atypique fait son entrée dans le club. Un homme, une cinquantaine d’années type européen entre accompagné d’une jeune fille de type africain qui ne faisait guère plus de 15 ans, aucune forme et toute petite. Ils vont s’installer sur les banquettes du fond.

L’homme semble très à l’aise alors que la jeune fille a l’air presque terrorisée. Il la laisse un instant seule pour aller au bar chercher des rafraîchissements, lorsqu’une jeune femme, africaine elle aussi, sort de la partie balnéo et semble intéresser notre homme.

Très vite, il engage la conversation avec un naturel impressionnant et entraîne cette jeune femme vers sa compagne afin qu’elles fassent connaissance. Quant au compagnon de cette femme, il reste à l’écart, s’installe à une table en retrait et attend.

« L’enfant », comme nous l’avons surnommé, semble vraiment mal à l’aise de cette situation malgré les perches tendues par son ami. La belle inconnue, lasse, prend alors congé du couple et va retrouver son compagnon.

 

Je suis sidérée par la facilité avec laquelle cet homme est allé aborder cette jeune femme, ne cachant nullement ces intentions et se fichant de l’avis de son amie car il est clair que cette situation ne lui a pas plu ! L’homme lui a imposé cette jeune femme et lui a bien fait comprendre qu’il n’était pas là que pour elle ce soir…

 

Le spectacle terminé et les bulles de champagne commençant à faire leur petit effet, je fais comprendre à Mick qu’il est temps de nous diriger vers les coins câlins !

Voir les 3 commentaires - Par Mi-Loo - Publié dans : Notre vie libertine
Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Mi-Loo

  • : Une jolie histoire de libertinage
  • Une jolie histoire de libertinage
  • : Nous vous racontons ici nos premiers pas dans le monde mystérieux du libertinage.
  • Partager ce blog

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Vos réactions

Nombre de visiteurs

compteur pour blog

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés