Mercredi 20 mai 3 20 /05 /Mai 17:40

Comme à notre habitude, nous commençons par un petit tour du propriétaire. Les coins câlins du rez-de chaussée sont quasiment vides. Direction l’étage où il y a déjà un peu plus de monde mais il y fait un froid de canard à cause de la climatisation. Nous redescendons aussi vite que nous sommes montés et allons tout droit vers…. « La Levrettine ». Seulement, depuis quelques minutes, j’ai le sentiment que nous sommes suivis par un autre couple. Et effectivement, lorsque nous rentrons dans la salle, ils nous suivent…

Je prétexte alors le fait que nos serviettes soient mouillées pour retourner au bar en chercher des sèches et donc brouiller les pistes. Mon subterfuge semble marcher car lorsque nous retournons dans la pièce, il n’y a plus personne et nous ne sommes plus suivis.

Nous installons les serviettes à la hâte sur le matelas en hauteur dans le renforcement tout de suite en entrant. Je demande à Mick de s’asseoir, dos au mur afin que je puisse m’occuper de lui. Je monte à quatre pattes sur le matelas et lui prodigue une fellation. Il me laisse faire pendant un instant mais l’excitation étant intense, Mick descend du matelas et me pénètre en levrette.

 

Il se trouve debout derrière moi alors que je suis à quatre pattes au bord du matelas. Les fesses limite dans le vide seulement maintenues par le sexe de mon homme. Mon gage a l’esprit mais n’exagérant en rien, je me laisse simplement aller au plaisir que les coups de reins foudroyants de Mick me procurent. Il est très en forme ce soir et me le fait comprendre. Le rythme est soutenu et la passion se fait sentir. Nous prenons littéralement notre pied et je le laisse entendre…

 

En quelques minutes, la salle se remplit. Je ne m’en aperçois pas tout de suite étant donné que je suis face au mur mais, sentant une main étrangère sur mon dos, j’ai tourné la tête.

 Et là, quatre ou cinq couples étaient agglutinés à la porte. Je vois alors une femme a genoux entrain de sucer son mari, une autre s’assoit carrément à côté de moi et branle son compagnon. Celui-là même qui a les mains baladeuses sur mon dos. Très vite, ses mains vont sur ma poitrine, mon cou pendant que Mick continue de me procurer un plaisir immense. A ce moment-là, je suis complètement dans ma bulle de plaisir et ne fait attention à rien d’autre que ces mains qui me caressent (celles de l’inconnu et celles de Mick) ainsi qu’à Mick, qui dans mon dos va me faire jouir d’une minute à l’autre. Je sens sa respiration ainsi que ses mouvements s’accélérer. Je n’en peux plus tellement c’est bon et Mick jouit en moi en, poussant un soupir de plaisir.

 

Il me prend alors dans ses bras et me redresse. Une fois l’adrénaline un peu retombée, je repousse doucement les mains de cet inconnu qui tentent, depuis ma cuisse, d’accéder à mon intimité. L’homme comprend vite que je ne suis pas intéressée pour aller plus loin et le couple décide de quitter la salle.

Nous restons un long moment ainsi, dans les bras l’un de l’autre. Les lèvres de Mick parcourent mon visage, mon cou, ma poitrine. Il me couvre de baisers et de caresses. Je l’invite ensuite à me rejoindre sur le matelas. Nous nous allongeons et observons pendant quelques instants un couple, resté dans la pièce. Une jeune femme délivre une fellation à son homme qui semble grandement apprécier.

 

Remis de nos émotions, nous quittons la salle, le sourire aux lèvres et dans mon esprit : 1-0. Pour le coup, et sans y faire attention, je viens de réussir mon premier gage : Faire l’amour bruyamment. Honorablement réussi puisque nous avons réussi à attirer cinq couples pendant notre câlin qui semblaient vraiment apprécier le spectacle. En marche vers le bar, je fais la réflexion à Mick qui ne peut que s’avouer vaincu…

 

Nous retournons vers le bar et terminons notre demi-bouteille de champagne. Galvanisés par toutes ces émotions, je suis d’excellente humeur. D’autant plus que j’ai désormais une longueur d’avance sur Mick ! Nous sommes très à l’aise, détendus et les autres couples doivent le remarquer car je sens que nous sommes observés. Cela ne me dérange pas, au contraire, je me sens flattée.

Au fil de la discussion, nous en venons à établir une ultime règle concernant notre petit jeu : Tout gage non réalisé dans la soirée sera automatiquement reporté lors de la prochaine soirée, en plus des trois nouveaux gages tirés au sort. Une pression supplémentaire mais je suis plutôt confiante en ce qui me concerne.

 

Nous jetons un coup d’œil vers le jacuzzi : Seul un couple s’y prélasse, nous décidons donc d’y aller. Nous passons bien évidemment par la douche et glissons doucement dans ce bain bouillonnant. Nous nous plaçons en face du couple déjà présent. Mick, bien décidé à réussir son premier gage me lance des regards complices et amusés. Seulement, le couple ne l’entend pas de cette oreille et nous laisse seuls dans le jacuzzi. Je commets alors l’erreur fatale de me placer à la droite de Mick….Le gage ne précisait pas que le partenaire ne rentrait pas en ligne de compte. Je me suis fait berner et l’ai donc inconsciemment aidé à réaliser son gage. 1 partout. Nous nous chamaillons quelques instants jusqu’à ce que j’aborde son second gage. Je dois en effet, rappelez-vous lui désigner une personne qu’il devra toucher avant la fin de la soirée.

Je lui désigne quelques filles qui n’enchantent pas vraiment Mick ! Puis mon choix s’arrête sur une femme, quelconque d’une trentaine d’années. Je la vois sortir du hammam, se sécher et se diriger vers le bar. A Mick de jouer. Mais plutôt que de la suivre, il préfère attendre un moment plus opportun. J’en profite donc pour l’entraîner vers le hammam.

 

En entrant, la chaleur m’étouffe. Nous sommes seuls. Certainement dû à l’alcool, j’ai beaucoup plus de mal que d’habitude à supporter la chaleur. Mais je m’installe tout de même, voyant que visiblement, Mick est à l’aise. Comme la première fois, il s’allonge et je m’assois à côté de lui. Je me penche alors doucement et entreprends de faire grandir le sexe de Mick dans ma bouche. Je fais ce que je peux mais ne suis décidemment pas au top et Mick ne manque pas de me le faire remarquer. Effectivement, j’ai déjà fait beaucoup mieux en matière de fellation. Pourtant, ce n’est pas l’envie qui m’en manque mais la chaleur me pèse de trop et je demande à Mick de sortir.

Cependant, même si cette pipe n’était pas la meilleure que Mick ait pu recevoir, me voici maintenant à 2-1. Nous en rigolons car Mick ne veut pas valider mon point ! Il me dit que ma performance ne mérite pas que mon gage soit accepté….A force de charme et d’arguments, je finis par le convaincre.

 

L’air de rien, l’heure est passée une nouvelle fois très vite et la soirée est déjà bien entamée. Il nous reste encore cependant assez de temps pour passer encore d’agréables moments…

Nous finissons donc tranquillement de boire nos coupes de champagne et décidons d’un commun accord de retourner du côté des coins câlins.

La première salle que nous voyons, lorsque nous passons le couloir menant à toutes ces pièces, est une salle avec un écran géant diffusant les films porno en boucle avec un grand matelas assez large. Nous n’étions jamais rentrés, la salle étant la plupart du temps occupée. Là, je ne sais pas pourquoi mais j’y ai invité Mick. Seulement, très vite, nous avons été incommodés par le son trop fort du téléviseur. Mais surtout, le film était vraiment de mauvais goût…Une jeune femme tenue en laisse devait lécher le sperme que son partenaire avait déposé dans une écuelle…Rien d’excitant à nos yeux ! Nous sortons. Faisons un petit tour en bas mais encore une fois, la plupart des salles étaient vides…La majeure partie du spectacle se déroulant à l’étage. Nous montons, donc.

 

Nous commençons par faire un petit tour de la pièce. La plupart des alcôves sont déjà occupées.

Le lit central nous délivre un assez joli spectacle. Quelques couples se mélangent, se caressent…

Nous optons pour l’alcôve située tout à gauche. Elle est vide. Je m’y allonge et invite Mick à m’y rejoindre.

Il se met alors à genou en face de moi et ne tarde pas à me combler par quelques douces caresses de sa langue sur mon clitoris. Entre alors un couple. Mick continue et n’y prête pas attention. Je les vois se diriger droit sur nous. Puis, ils font le tour de la pièce pour finalement revenir vers nous et finir par s’installer tout près de nous.

 

Je détourne mon attention d’eux quelques minutes afin de savourer au maximum les caresses de Mick. Je sens ce couple qui nous observe. J’ai envie de tendre les mains vers eux mais sans feu vert de Mick, il est hors de question que je tente quoi que soit. Ce n’est que lorsque que je sens Mick me pousser légèrement vers eux que je comprends qu’il est prêt à se lâcher avec ce couple.

 

Après les « désaccords » que nous avions connu une fois (voir l’article « une soirée, deux ressentis »), nous nous étions mis d’accord sur le fait que si l’un ou l’autre ne sent pas la situation, nous ne ferons rien. Aucune initiative personnelle, que des décisions communes. Jusque là, nous avons respecté cette règle et avons toujours passé d’agréables moments. Mais il est vrai, qu’en face d’un autre couple, il n’est pas forcément aisé de communiquer avec son partenaire. Alors ce geste de sa part se révèle très clair pour moi.

 

Je ne tarde donc pas à laisser mes mains se balader sur la jeune femme. Elle est dos à moi, à genoux entrain de faire une fellation à son homme. Je lui caresse le dos, les fesses puis laisse aller mes mains sur ses seins. Elle a une très très jolie poitrine et je prends beaucoup de plaisir à la caresser.
Dans un premier temps, je ne touche pas du tout son homme mais sens à l’inverse ses mains sur mon corps. Je le laisse faire. Mick est toujours entre mes jambes et passe également de temps en temps une main sur la poitrine de la jeune femme.

 

Au bout d’un moment, elle se retourne et son compagnon commence alors à lui faire l’amour en levrette. Elle me regarde. Je suis toujours allongée sur le dos et ses mains parcourent mon corps. Puis je me redresse et demande à Mick de me faire l’amour lui aussi.

Nous sommes donc, tous les quatre, côte-à-côte à faire l’amour et nous caresser. Mick semble vraiment apprécier la situation. Pour la première fois et pour mon plus grand plaisir, il va vers la jeune fille. Il la caresse et lui embrasse la poitrine, tout en continuant à me faire l’amour. Je trouve l’instant vraiment magique. Depuis le temps que j’attendais ça…

 

Nous prenons tous les quatre beaucoup de plaisir. Contrairement à cet instant inoubliable que nous avons passé avec S&M, la jeune femme et moi ne nous embrassons pas. Nous nous arrêtons à des regards et des caresses mais qui sur le moment nous comblent réellement.

Mick est passionné dans ses gestes et me fait l’amour exactement comme j’en ai besoin : tantôt sauvage, tantôt plus tendre…

 

Au comble du plaisir, ayant une main sur le torse de Mick et l’autre sur la poitrine de Madame, son homme se saisit de ma main et la pose sur ses fesses (Il est à genou à côté de moi). Je le caresse donc dans le dos, sur les épaules, les fesses puis il pose ma main sur ses bourses. Je sens alors chez lui une vague de plaisir et quelques secondes après, il jouissait et faisait jouir sa partenaire. Mick et moi ne tardons pas à les imiter. Les mains de l’homme sur ma poitrine, celles de la femme sur le torse de Mick, il trouve l’énergie de prodiguer les derniers coups de reins magiques qui font qu’en une seconde, tout bascule et qu’un bien être intense s’empare de vous en même temps que cette vague de chaleur si caractéristique. Suivi de quelques secondes complètement déconnecté de la réalité où la terre pourrait s’arrêter de tourner que vous n’y prêteriez pas la moindre attention…Je crois que ça s’appelle un orgasme…

 

Nous nous allongeons alors tous les quatre, côte-à-côte, chacun retrouvant le cocon de son couple et assistons bien malgré nous, à un spectacle des plus étranges….

 

Souvenez-vous du couple que nous avions croisé dans le hammam et qui avait un comportement assez curieux…Les revoilà. Cette fois, le show se déroule sur le matelas central. Ils ne sont que tous les deux. Monsieur prend madame dans un « missionnaire amélioré ». Jusque là, rien de très exotique. Seulement, comme dans le hammam, Madame pousse alors des cris plus qu’étranges. Nous ne pouvons nous empêcher de rire devant le ridicule de cette situation. Nos compagnons d’aventure se laissent eux aussi aller à quelques commentaires et éclats de rire non dissimulés.

Nous assistons, désemparés à la scène…Le comble restera quand même, au moment où monsieur jouit « hein tu aimes ça, coquine ? » et Madame d’une voix sortant d’outre-tombe qui lui répond « oui, oui,oui »… !

 

Une fois le calme revenu dans la salle, nos partenaires nous saluent, nous remercient et quittent la pièce. Nous restons encore quelques instants, Mick et moi, enlacés dans les bras l’un de l’autre lorsque je lui fais tout de même remarquer je viens de réaliser mon troisième et dernier gage…Je me suis sensuellement frottée à une autre personne. Mission accomplie !!

 

Doucement, Mick se relève et au début, je ne comprends pas bien ce qu’il fait. Puis, tout s’éclaire lorsque je le vois se dandiner et éclater de rire….Il est entrain d’exécuter le gage de la lap-dance. Je suis toujours allongée sur le dos tandis qu’il tourne autour de moi, se tenant aux murs en charpente comme s’il tournait autour d’une barre de strip-tease. Je rentre alors dans son jeu et le caresse avec mes pieds. Nous sommes littéralement morts de rire et passons un merveilleux moment ! Le contraste est impressionnant car Mick danse alors que la pièce est des plus silencieuses, aucun fond musical.

Jamais je ne l’aurais cru capable de faire ça…Il m’a vraiment impressionné et je suis bien contente que ce gage soit tombé sur lui car je ne suis pas sûre d’avoir eu le courage de le réaliser…

Nous sortons de la pièce et redescendons vers le bar sur le score de 3-2.

 

Ayant pris du champagne en arrivant, nus n’avons pas encore profité de nos boissons incluses dans le prix de l’entrée. Nous nous arrêtons donc au bar et demandons un coca et un Red bull. Le couple avec lequel nous venons juste de coquiner est également au bar, assis sur les banquettes. Mick me demande si je veux aller les rejoindre. Je réponds oui sans hésiter.

 

Nous nous installons donc à côté d’eux et le feeling passe naturellement très vite. La conversation tourne dans un premier temps autour de ce couple très curieux qui s’est donné en spectacle devant nous…Monsieur nous dira même que, vu son âge, il pense qu’il a pris du viagra !

Nous parlons ensuite du Moon City et des différents clubs que nous avions pu tester. Ils connaissent le Moon City mais n’y sont allés qu’en journée. Ils sont étonnés lorsque nous leur disons que nous avons trouvé l’endroit particulièrement sale…Nous en déduisons que le ménage ne doit être fait qu’une fois dans la journée et étant ouvert depuis 11 heures le matin…..

Nous évoquons enfin les soirées « mixtes » (couples et hommes seuls) que nous avions pu faire. Nous avons vécu l’expérience à peu près de la même manière : Ce sentiment d’être une proie chassée par de vrais prédateurs….

 

Voyant l’heure tardive, le couple décide de partir. Nous nous disons au revoir et (pourquoi pas) à une prochaine fois. Pour notre part, la soirée approche de la fin mais n’est pas encore totalement terminée. Nous voulons aller nous détendre dans le jacuzzi avant.

 

Lorsque nous entrons dans la partie balnéo, je vois Mick se précipiter sous la douche…Je trouve cela étrange mais ne fait pas plus attention que ça. Lorsque j’arrive à mon tour, mes trois douches sont prises. Il y a un couple et Mick. J’attends donc devant mais Mick me fait signe de le rejoindre. Toujours dans le brouillard, je m’approche et me faufile.

Lorsque la jeune femme s’approche pour sortir de la douche, Mick se retourne et là, je percute. Il s’agit de la jeune femme que j’ai désigné à Mick en début de soirée, son troisième gage. Encore une fois, c’est subtilement joué. La partie n’était pas gagnée d’avance et pourtant les résultats sont là :

3-3. Mick semble soulagé et compte bien profiter de cette égalisation dans le jacuzzi.

 

Encore une fois, nous y sommes seuls. Nous nous plaçons l’un en face de l’autre et apprécions le massage des bulles sur nos corps. Petit bilan de la soirée : De nombreux moments agréables, de nouvelles barrières franchies. Une soirée parfaite, comme nous les aimons à l’Hyppocampe. Pimentée cette fois grâce à la brillante idée de Mick. Ses gages nous ont vraiment agréablement portés tout au long de la soirée.

 

Nous n’entendrons pas la stridente clochette ce soir. Nous sommes comblés et partons quelques minutes avant la fermeture. Délicieuse aventure qui se termine sur un match nul et des sourires radieux à la sortie…

Voir les 5 commentaires - Par Mi-Loo - Publié dans : Notre vie libertine
Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Mi-Loo

  • : Une jolie histoire de libertinage
  • Une jolie histoire de libertinage
  • : Nous vous racontons ici nos premiers pas dans le monde mystérieux du libertinage.
  • Partager ce blog

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Vos réactions

Nombre de visiteurs

compteur pour blog

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés